Archive | septembre, 2013

La Corée du Nord rouvre le complexe de Kaesong et le réacteur nucléaire de Yongbyon

12 Sep

Nous avions déjà évoqué le site de Kaesong dans un précédent article. La ville frontalière, située dans la partie Nord de la péninsule, abrite un grand complexe industriel permettant l’exploitation des travailleurs nord-coréens la collaboration entre les industriels du Sud et les ouvriers du Nord. Le site devrait en effet rouvrir la semaine prochaine.

L’information peut être vue comme une bonne nouvelle dans la mesure où il s’agit d’une fenêtre d’échange entre les deux Corées, et que la coopération économique peut être source de collaboration pacifique entre les deux Etats.

Toutefois une autre information est parvenue de Corée du Nord, ou plutôt d’analystes américains ayant étudié des images satellites du pays[1].

Ces images montrent, d’après le U.S.-Korea Institute at SAIS, que la Corée du Nord a redémarré son réacteur nucléaire de Yongbyon.

Le pays avait déjà annoncé en avril 2013 son intention de faire fonctionner cette installation à nouveau. A partir des images satellites, les experts ont détecté de la vapeur blanche s’échappant des bâtiments. La technologie nucléaire génère ainsi de la vapeur qui est utilisé pour amorcer les turbins et générer de l’électricité.

Image

Vue satellite du site de Yongbyon

Le réacteur de 5 MWe qui produit du plutonium a été achevé dans les années 1980[2]. La Corée du Nord avait accepté de l’arrêter en 1994, pour le réactiver en 2002. En 2008, le régime fait démolir la tour de refroidissement à l’issue d’accords avec la communauté internationale. Le site 38 North pour lequel écrivent les experts indiquent que les Coréens pouvaient utiliser une station de pompage à proximité pour éviter de reconstruire la tour (une technique qu’ils avaient déjà appliqués lors d’un projet en… Syrie).


[1] http://edition.cnn.com/2013/09/12/world/asia/north-korea-nuclear-reactor/ Satellite images suggest North Korea’s Yongbyon nuclear reactor restarted By Madison Park, CNN, September 12, 2013

Dennis Rodman va retourner en Corée du Nord pour essayer de libérer un prisonnier américain

1 Sep

Dennis Rodman

Le basketteur Dennis Rodman, ancienne star de la NBA âgée de 52 ans, va retourner en Corée du Nord bientôt et essaiera notamment de faire relâcher le prisonnier américain d’origine sud-coréenne Kenneth Bae.

Kenneth Bae est détenu en Corée  du Nord depuis le 3 novembre 2012. Agé de 45 ans, il habitait en Chine depuis 2005 avec sa famille, et gérait une société de tourisme spécialisée dans la zone économique spéciale de Rason[1]. Il s’est avéré qu’il s’agissait en réalité de missions chrétiennes. Le 3 novembre 2012, la police coréenne a trouvé un disque dur contenant des photos d’enfants coréens affamés. Il est donc retenu au titre de « planification d’un coup d’état religieux anti-coréen », « déstabilisation de la RPDC en établissant une base en Chine », « encouragement de citoyens coréens à faire tomber le gouvernement » et de « conduite d’une campagne de diffamation ».

Kenneth Bae

Il a été condamné le 30 avril 2013 à trente ans de travaux forcés. D’après des diplomates sur place, l’état de santé de Kenneth Bae se serait considérablement dégradé.

Le basketteur Dennis Rodman semble quant à lui entretenir de bons rapports avec le régime nord-coréen : il s’y est rendu en février 2013 pour assister à des matchs de basket-ball. Le leader Kim Jong-un, ayant effectué une partie de son éducation en Suisse, est un grand fan de basket-ball.

Ce voyage de la star américaine intervient en même temps que celui de Robert King, envoyé spécial du Département d’Etat des Etats-Unis pour les Droits de l’Homme, qui devait arriver en Corée le 30 août[2]. L’ambassadeur américain devait requérir la libération de Kenneth Bae pour des « motifs humanitaires ».

Or la Corée a annoncé vendredi 29 qu’elle annulait l’invitation faite à Robert King. D’après des sources américaines citées par Nknews.org, le voyage de Dennis Rodman serait la cause principale de cette annulation.

Kim Jong-un et Kenneth Bae au match de basket-ball en Corée du Nord, février 2013

La star de la NBA avait déjà déclaré à propos de sa mission auto-proclamée de libérer le détenu américain : « Si jamais je ne finis pas dans les trois finalistes du prix Nobel de la Paix, c’est que quelque chose ne va pas »[3]. Les Suédois savent à quoi s’en tenir.


[1] http://www.nknews.org/2013/08/dennis-rodman-assumes-u-s-envoy-to-north-koreas-rescue-mission/ Dennis Rodman assumes U.S. envoy to North Korea’s rescue mission, Nknews.org, 31/08/2013

[2] http://www.scmp.com/news/asia/article/1300013/us-sends-envoy-north-korea-seek-citizen-kenneth-baes-release US sends envoy to North Korea to seek citizen Kenneth Bae’s release, South China Morning Post, 29/08/2013

[3] http://nba.si.com/2013/07/02/dennis-rodman-nobel-peace-prize-sports-illustrated-cover-story-north-korea/ Dennis Rodman to Sports Illustrated: I should be considered for Nobel Peace Prize, Sports Illustrated, 02/07/2013